Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le retour de Germaine, enfin !

Publié le par Thierry Ki?

Inutile de décrire la joie et le plaisir que j'ai eu de pouvoir de nouveau chanter en public, devant des enfants et des maîtresses tout aussi ravis !

Cette représentation (initialement prévue début avril) était offerte aux élèves de l'école de mon village, ce qui n'a fait qu'en accentuer encore le côté exceptionnel...

Le retour de Germaine, enfin !

Un grand merci à Anne Guiblin, la directrice, pour son invitation, et aux enfants (et aux adultes d'ailleurs...) pour leur participation !

Des instruments de musique avec des déchets

Publié le par Thierry Ki?

Suite à la rencontre récente avec Le Semeur de Sons, et profitant de l'occasion de passer quelques jours de vacances au bord de la mer, dans les Landes, j'avais dans l'idée d'aller glaner sur la plage quelques coquillages et autres trouvailles minérales, végétales ou animales pour essayer de confectionner des instruments de musique.

Quelle ne fut pas ma déception (ce qui pourtant n'est plus une surprise de nos jours, mais une habitude), de trouver en lieu et place de coquillages, des trainées de déchets déposées par les vagues. L'envie est restée mais s'est juste changée : fabriquer des instruments à partir de déchets.

Me voici donc ramassant des bouts de plastique, et aussi "quelques bouts de bois flotté"...

Des instruments de musique avec des déchetsDes instruments de musique avec des déchets

Bien que la récolte fut conséquente, il n'y avait malheureusement pas de quoi faire grand chose d'intéressant. Le plastique est l'un des matériau les moins sonores, comparé au bois, à la pierre ou au métal. J'ai malgré tout relevé le défi, et tout en m'inspirant des formes, j'ai pu concevoir :

un "windchimes" (peu de plastique en réalité pour celui-là, mais du bambou, et du bois)

un hochet, aussi appelé sistre, très coloré, mais peu sonore donc :

un autre hochet, avec ces petits ronds en plastique (cliquez sur le lien, vous verrez, c'est déroutant...) qu'on trouve par centaines au mètre carré, et du filet de pêche. Là encore, le son est faible... mais joli.

et enfin de petites maracas, toutes simples mais bien sympas : deux bouchons de même diamètre, entre lesquels j'ai glissé une petite poignée de ces petites billes de plastique que l'on trouve par milliers, millions, milliards au mètre carré sur les plages (à peu près hein, j'ai pas compté non plus...).

Au final, c'est pas folichon côté son, mais plus joli que ce que j'imaginais. Et puis bon, c'est avec ça qu'on va dépolluer toutes les plages. Ah là là, "c'est fou tout ce que les gens jettent !"

"Réveil" - pièce musicale collaborative

Publié le par Thierry Ki?

A l'instar de beaucoup de projets musicaux qui ont fleuri virtuellement ces derniers temps, j'ai proposé aux musiciens que je connais, il y a un mois de ça, de participer à un morceau collaboratif.

La partition était volontairement simple et accessible pour que même des débutants (ou des musiciens n'ayant pas touché à leur instrument depuis des années, ce qui fût le cas) puissent participer. La première et la dernière note étant la même (un Do), j'ai pu faire s'enchaîner les diverses interprétations. Chacun chacune a donc joué le morceau avec son ou ses instruments de prédilection, à sa façon.

J'ai également demandé à chacun de m'envoyer la photo de l'instrument en question, histoire d'illustrer le propos musical. Voici donc le résultat, cinq minutes d'un morceau répétitif et pourtant loin d'être monotone, à la façon d'un Tubular Bells. En plus modeste évidemment !

"Paroles de luthier"

Publié le par Thierry Ki?

Chanson extraite de mon album CD "Un peu d'humain, d'humilité", illustrée par les magnifiques photos de Krysalis.

"Paroles de luthier"

"Les rêves en-chantés" au Festival Môm z'en fête à Saint Doulchard

Publié le par Thierry Ki?

Un grand merci à Pascale Flamant et l'association Scherzo (cours de musique et de danse) qui m'a invité à jouer "Les rêves en-chantés" à l'occasion de la nouvelle édition du festival Môm z'en fête dans le très beau centre socio-culturel de Saint Doulchard.

Au programme il y avait également le conteur Bertrand Collin-Bobin (venu de Sens) et les musiciens-chanteurs de la compagnie Capitaine des Mots, et quelques élèves de Scherzo (claquettes, éveil musical).

Un moment festif et joyeux, très bien organisé. Dommage qu'il y ait eu, comme de plus en plus souvent, quelques éléments perturbateurs s'amusant à courir et crier, sans qu'aucun parent ne réagisse... Pourquoi emmener ses enfants au spectacle si c'est pour qu'ils empêchent d'autres enfants d'en profiter pleinement ?

"Les rêves en-chantés" au Festival Môm z'en fête à Saint Doulchard

Spectacle unique pour les collégiens.

Publié le par Thierry Ki?

Comme je vais bientôt entamer des animations musique et théâtre pour une classe de 6°, la meilleure façon de me présenter à eux fut de leur donner à voir plusieurs facettes de mon travail. C'est donc un spectacle unique, fabriqué pour l'occasion, que je leur ai proposé : plusieurs chansons de mon dernier album, deux estampillées "pour enfants", un peu de "stand-up" comme on dit, de l'improvisation, et de nombreux instruments bien évidemment.

Installé confortablement sur la petite scène du foyer du collège face à la trentaine d'élèves, j'ai été très agréablement surpris par leur enthousiasme, ravis qu'ils étaient de pouvoir chanter, taper dans les mains, participer en répondant à mes questions. Puis ce fut l'inverse : suite à ce concert bien sympathique, les enfants, pardon : ados (désolé, j'ai pas trop l'habitude !) m'ont posé chacun leur tour des questions sur mes chansons, sur les instruments, et bien sûr aussi sur que nous allons faire ensemble. Ce qui sera le sujet d'une prochaine publication...

Et pour finir, comme il restait un peu de temps, les jeunes m'ont demandé encore quelques chansons. Comme rappel, je leur ai joué mes tubes "La faim du Père Noël" et "Bubulle", ce qui les a enchanté !

Spectacle unique pour les collégiens.
Spectacle unique pour les collégiens.

Troisième venue à Noyers

Publié le par Thierry Ki?

Hé oui, c'est déjà la troisième fois que je viens à Noyers-sur-Serein. A force, je commence à connaître les habitudes de la maison : dernier samedi du mois de décembre, en passant non loin de Montréal, j'arrive à l'aube (ou presque) dans cette charmante petite bourgade moyenâgeuse, Mme Verneau m'ouvre la salle pour que je m'installe (cette fois, comme l'an dernier, aidé par Ludo), et vers 10h tout est fin prêt pour commencer.

Je présentais en solo le spectacle "Bambou et Calebasse font de la musique", raison pour laquelle, cette fois-ci, je ne me suis pas installé sur la scène mais au même niveau que les enfants, pour qu'ils puissent voir le mieux possible la quarantaine d'instruments manipulés.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>